22/09/2007

Oecuménisme

Il y a quelques jours, je parlais au téléphone avec une sœur en Christ d’un phénomène qui est entré dans le milieu chrétien : œcuménisme.

Etant chantre, elle est souvent sollicitée pour des concerts chrétiens.

Elle me disait qu’elle avait été invité à participer à un concert payant et ces fonds étaient pour ouvrir un centre pour les orphélins en Afrique. Gloire à Dieu.

Mais quand elle a demandé le programme , l’organisation, on lui dit qu’il y’aura plusieurs religions : les musulmans, catholiques, juifs…qui allaient chanter ect…mais surtout que les chrétiens ne devaient parler ni du Saint Esprit, ni du sang de Jésus car tout cela allait faire peur aux publics…

Comment peut-on en tant que chrétien organiser quelques chose sans que le Saint Esprit puisse prendre le contrôle de toutes choses, c’est Lui l’Ami Fidèle que notre Seigneur Jésus Christ nous a laissé pour nous conduire dans la Vérité (JESUS), sans le Saint Esprit nous sommes conduit dans le mensonge (satan), qu’est ce qui les unir pour faire ce concert , il n’y avait pas d’unité car chacun allait invoquer son Dieu, et c’est le mélange totale, c’est ce que l’on appelle « œcuménisme ».

Je réfléchissais à ce sujet toute la journée quand je suis tombée sur ce témoignage adressé aux chrétiens en JESUS CHRIST.

“A moitié cuits…!”, lettre ouverte à mes frères et sœurs protestants et évangéliques

Mes chers frères et sœurs, j’ai reçu, il y a quelques jours, une invitation à participer à la « Fête de l’Evangile», organisée du 24 au 26 Octobre 2003 dans les Cévennes, par la Convention Chrétienne des Cévennes, dans le cadre de l’année de la Bible et vous en remercie.Je n’en croyais pas mes yeux ! Après avoir lu la fable si parlante (et bien connue) de la « grenouille chauffée » qui finit par mourir, intitulée « A MOITIE CUITS… », je me suis vraiment réjoui des commentaires à propos, entre autres, de la télé, du « méchant israélien et du palestinien persécuté », de l’islam fondamentaliste, des divorcés, de l’homosexualité… « On en a pris l’habitude… » est-il écrit.. Je bénissais le Seigneur d’une telle prise de conscience, espérant qu’en effet le temps du réveil tant attendu approchait pour la France.Et puis, voilà que j’ouvre le dépliant, consulte le programme, et là, je vois, parmi les intervenants du 24 Octobre en soirée : « Père Frédéric Auriol, aumônier hospitalier, délégué épiscopal à l’œcuménisme dans le Gard et Jean-Luc Thirion, laïc, professeur d’éxégèse, formation des futurs prêtres). Je ne connais certes pas ces hommes, et par conséquent je n’ai évidemment rien contre eux en tant que personnes, loin de là – je les bénis au contraire de tout mon cœur- mais je suis, une fois de plus, effaré, consterné, et profondément affligé devant l’aveuglement ou la compromission des responsables évangéliques face au catholicisme romain et à l’œcuménisme en général.Je crains que la « grenouille évangélique » ne soit vraiment en train de chauffer de plus en plus dans la « marmite œcuménique » et que la température ne soit même déjà trop élevée car « elle supporte et ne fait rien, mais laisse la température monter sans tenter de s’extraire de la marmite. Elle va finir par mourir, si ce n’est déjà fait » ( je cite votre dépliant)Et tout cela, en plus, dans le cadre de l’année de la Bible ! Cette même Bible pour laquelle nos pères dans la foi ont préféré mourir, arrosant de leur sang cette même terre des Cévennes, ou partir aux galères, plutôt que de flirter ne serait-ce qu’un peu seulement avec le clergé et l’institution catholique romaine, instrument d’apostasie pour pervertir, masquer et insulter le pur Evangile de Jésus-Christ. (Gal 1 :6-10) Je parle ici, vous le comprenez bien, de l’église romaine en tant qu’institution ecclésiastique, et non des catholiques en tant qu’individus que j’aime, et qui ont besoin bien-sûr – comme les protestants et évangéliques non encore vraiment régénérés, ainsi que tous les autres hommes, quels qu’ils soient- d’être éclairés et sauvés, par pure grâce, par le sang de Jésus versé sur la croix.. Que nos amis catholiques assistent à une telle convention, afin que le Seigneur puisse leur parler, Gloire à Dieu, mais que ces mêmes amis fassent partie des orateurs, alors là, c’est la confusion, vous comprenez la différence bien aimés?Pouvez-vous essayer mes frères, d’imaginer un seul instant Marie Durand se rendant à la « convention chrétienne des Cévennes » pour écouter de brillants orateurs catholiques, grâce à une permission spéciale accordée par ses geôliers de la tour de constance ! A moins que vous ne la classiez aujourd’hui parmi les « extrémistes » ou les « fondamentalistes » et non plus comme un merveilleux modèle de détermination et de fidélité à la Parole de Dieu, à imiter pour… « RESISTER ! » (Daniel 1 :8)Mes frères, je vous le déclare avec amour et larmes : avez-vous vraiment réalisé ce qu’est l’orgueil démesuré de l’infaillibilité pontificale ? Ce qu’est le culte idolâtre de Marie « Mère de Dieu » et « Reine des cieux » ? Ce qu’est l’imposture et la magie du « sacrifice de la messe et de la transsubstantiation » ? Sans parler du célibat obligatoire des prêtres et de la confession auriculaire, sources d’immoralité sexuelle, des prières pour les morts etc…Ces dogmes anti-scripturaires, parmi tant d’autres encore, ont-ils changé aujourd’hui ? ( la liste en est encore très longue malgré les « amendements apparents »)…Je n’ai pourtant pas de formation théologique autre que celle que j’ai reçue et reçois quotidiennement du Saint-Esprit, l’Esprit de Vérité, ( 1 Jean 2 :26-27) mais j’ai encore une Bible que j’ouvre, chéris et médite régulièrement pour essayer, avec la grâce de mon Seigneur et par amour pour Lui, d’y obéir, afin de ne pas me laisser entraîner par la séduction et les ruses des hommes.C’est d’ailleurs, par cette obéissance que j’ose aujourd’hui vous écrire la présente, car le Seigneur me dit : « Je t’adjure devant Dieu et devant le Christ Jésus… prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, convaincs, reprends, exhorte, avec toute patience et en instruisant, car il viendra un temps où les hommes ne supporteront plus la saine doctrine ; mais, au gré de leurs propres désirs, avec la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront maîtres sur maîtres, ils détourneront leurs oreilles de la vérité et se tourneront vers les fables » ( 2 Tim 4 :1-4)Comment pouvez-vous espérer mes frères, un vrai réveil en France, comme ailleurs, tant que, dans l’Eglise de Jésus-Christ - celle qui professe ( ou professait ) la vraie et saine foi évangélique biblique, celle qui est « la colonne et l’appui de la vérité » ( 1 Tim 3 :15), l’amour pour la Parole de Dieu se sera refroidi au point de « renier ce qui fait la force de la piété » (2 Tim 3 :5) ? ; tant qu’un amour « sentimental » pour Jésus sera toléré, sous prétexte d’une fausse unité qui prévaut sur la vérité, alors que Jésus a déclaré « Ta parole est la vérité » (Jean 17) , et que le véritable amour de Dieu consiste en l’amour et l’obéissance à sa Parole ( Jean 14) ; tant que des compromissions lâches prendront le pas sur l’obéissance inconditionnelle à Dieu qui ne cesse d’inviter dans sa Parole à fuir en particulier l’idolâtrie.L’église catholique romaine, sans doute l’une des composantes majeures de la « grande prostituée » d’Apocalypse 17, n’a cessé au cours de l’histoire, vous le savez mieux que moi, et ne cesse encore aujourd’hui, sous des dehors doucereux et trompeurs, de tordre sciemment les Ecritures, en leur substituant son autorité et infaillibilité papale et son système d’abominations babyloniennes, sous le masque du « christianisme » qu’elle défigure aux yeux d’une multitude d’âmes qu’elle maintient ainsi dans l’esclavage, la servitude, et la perdition, et, ce qui est plus grave encore, au nom de Jésus-Christ qu’elle confesse néanmoins comme Seigneur. L’Islam, au moins, n’a pas cette prétention !Ne discernez-vous pas mes frères que l’œcuménisme est une carte maîtresse dans le jeu de Satan, pour ces temps de la fin, préparant le chemin de l’anti-Christ et de son gouvernement mondial ? Aujourd’hui, si on ne met plus à mort, comme jadis, les « hérétiques protestants », ( en France du moins, et pour combien de temps encore ?) le diable a inventé cette géniale stratégie du compromis, merveilleusement illustrée par la fable de la « grenouille chauffée », qui n’est autre que l’histoire sans cesse répétée du serpent dans le jardin d’Eden : « Dieu a-t-Il réellement dit ? »« Quel accord entre Christ et Bélial ?…Quel contrat d’alliance entre le temple de Dieu et les idoles ? … J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux ; je serai leur Dieu et ils seront mon peuple ( voilà le réveil !) Sortez du milieu d’eux et séparez-vous dit le Seigneur, ne touchez pas à ce qui est impur et Moi, Je vous accueillerai » ( 2 Cor 6 : 15-17)« Sortez de Babylone, mon peuple, afin de ne point participer à ses péchés et de ne pas recevoir votre part de ses plaies » ( Apo 18 :4)« Ephraïm est associé aux idoles : laisse-le ! » (Osée 4 :17)« Ephraïm a multiplié les autels pour pécher » (Osée 8 :11)« Ephraïm se confond avec les peuples, il est devenu un gâteau qui n’a pas été retourné. Des étrangers dévorent sa force, et il ne le reconnaît pas » (Osée 7 :8)« Mon peuple périt parce qu’il lui manque la connaissance (de Dieu et de sa Parole, ou encore le discernement, la révélation…) (Osée 4:6)(Lire tout le livre d’Osée qui s’adresse en premier à Israël, mais s’applique aussi hélas à l’Eglise)Qu’il soit bien clair toutefois que, dans la pensée biblique et dans ma propre pensée, il est évident que la vérité est bien plus que la fidélité à une confession de foi, fut-elle bibliquement correcte. La vérité est une personne, c’est Jésus-Christ lui-même qui déclare « JE SUIS LA VERITE ». Nous sommes appelés à « marcher dans la vérité » ( 2 et 3 Jean), chaque jour, pas seulement à la proclamer de nos lèvres, c’est-à-dire que nos attitudes, paroles et comportements quotidiens doivent refléter Jésus-Christ.Ce n’est pas seulement un « credo » bibliquement juste qui nous sauve, mais une mise en pratique effective de notre foi . « la foi sans les œuvres est morte » (Jac 2 :26)Christ et sa Parole révélée dans l’Ecriture sainte sont indissociables, puisque Jésus EST LA PAROLE. Renier sa parole, c’est renier Christ Lui-même ! En effet, comment Christ pourrait-Il être formé en nous dans toute sa stature et sa plénitude, (Eph 4 :13-15) si nous rejetons, désobéissons, méprisons, Sa Parole révélée ? Et si Christ ne vit pas en plénitude en nous, par son Esprit-Saint, comment pouvons-nous espérer parvenir à pratiquer sa parole et être des « adorateurs en esprit et en vérité » ? (Jean 4/23)Mes frères bien aimés, s’il en est encore temps, et que vous avez des « oreilles pour entendre », je vous lance humblement mais du fond de mon âme et de toutes mes forces, un cri d’alarme, je vous en conjure :Sors de « l’eau bouillante des compromissions, chère grenouille évangélique » et alors tu pourras dire, comme le proclame la brochure, mais cette fois-ci avec vérité, parce que tu auras donné l’exemple du vrai courage : ( je reprends ci-après les dernières lignes du dépliant) « C’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil ! » Le réveil, c’est maintenant…tant que l’eau n’est pas encore trop chaude !Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ !Bien fraternellement, pour l’amour de la vérité et du Seigneur Jésus-Christ, qui est VERITE !Jacques CARUEL

20:03 Écrit par Gloire dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Que pensent les chrétiens de l'unité ? Les commentaires des chrétiens de tout bord sur l'unité, il suffit de cliquer ici http://bit.ly/drX9oa et d'utiliser le moteur de recheche Biible.

Écrit par : Biible | 27/01/2010

Amen Amen ! Cher Jacques Frère Bien Aimé ! Restons vigilants et ancrés dans la Parole, fidèles et sans compromis ! Que Dieu te bénisse dans le Nom de Jésus, Le Chemin, La Vérité et la vie, la Porte étroite pour le salut Eternel oui Jésus lui seul nous a justifiés, nous faisant passer de la malédiction à la bénédiction. A Notre Seigneur soit Toute La Gloire, le Règne, la Victoire ! Alléluia !

Écrit par : Nathalie | 15/06/2010

Les commentaires sont fermés.