19/02/2007

Témoignage

MON EPREUVE ET LA VICTOIRE DE MON JESUS

 

Que le nom du Seigneur JESUS soit béni pour la grâce qu’il nous a fait mon mari et moi d’être à nouveaux parents d’un quatrième enfant.

Je voudrais le rendre gloire à travers ce témoignage pour ce qu’il a fait pour nous.

En effet, quand je suis tombé enceinte, je ne m’attendais pas du tout à cette grossesse.

J’ai  été très surprise par  cette annonce. Je venais de trouver un travail, j’avais tellement de projets, je voulais m’occuper de moi étant donné que j’ai eu des grossesses assez rapprochées, donc je voulais du repos. Mais cela était mon plan. Le  plan de Dieu était que je puisse avoir cet enfant. Mon mari m’a dit « fortifie toi et prends courage ».

A ma première échographie, le médecin a constaté qu’au niveau du cou de l’enfant il y avait de l’épaisseur, il me dit « Madame, il va falloir que vous fassiez des examen sanguins car il se peut que votre enfant soit malformé ou mongolien ». Dès qu’il m’a dit cela je me suis dit au fond de moi « Quoi ? Moi enfant du Roi  des rois, je vais avoir un enfant anormal, je refuse cela ce n’est pas possible.

Je suis rentrée chez moi annoncer la nouvelles à mon mari, qui a agit de la même façon que moi.

A partir de ce jour, le combat avait commencé contre Satan qui voulait détruire notre bénediction .

J’ai fait la prise de sang comme me l’avait prescrit le médecine et il rien d’anormal.

Malgré cela  il me dit de faire l’amiocenthèse  car avec cet examen les tests vont être plus sure me dit le médecin. J’avais déjà entendu parlé de cet examen qui consiste à prélever avec un aiguille le liquide amiolitique dans la poche où se trouve le bébé dans le ventre de sa mère. Les risques sont que si jamais l’enfant avale le liquide cela  peut lui causer des problèmes mentaux ou même une fausse couche. Mon mari et moi avons donc refusé cet examen « Tant pis pour vous si votre enfant est anormal, cela vous aurez donné l’occasion d’avorter ! ».

J’ai dit au médecin  « Le Dieu que je serre ne me donnera jamais un enfant malade car tout ce qu’il crée dans ses saintes mains est beau , sans défauts » « Oui c’est » dit – elle.

Deux jour plus tard, un frère appela mon mari pour lui annoncer la naissance de son fils (Sion) et il s’avère que lui et sa femme ont vécu une histoire pareille que nous et il a raconté                                                                                                                                                                                                                                                                                                        son épreuve sans qu’il sache ce que nous vivons : pendant toute la  grossesse de sa femme, les médecins leur ont dit que leur bébé était anormale et les ont poussé à faire l’amiocenthèse et à l’avortement. Comme ils connaissaient ce que leur PERE (Dieu) leur avait promis dans sa parole, ils ont refusé tout ces examens jusqu’à la naissance de leur bébé (un beau bébé en bonne santé). Mon mari lui dit « C’est Dieu qui me parle à travers toi » et lui a raconté ce qui nous arrivait

Le soir en rentrant du travail quand mon mari me raconta ce que le frère lui avait dit, j’ai « Je crois que pendant les 6 prochaines mois nous allons vivre par la foi, exercer notre foi en JESUS CHRIST »

Et pendant 6 mois les médecins était là pour nous faire peur, nous mettre la pression,, et ils m’oppressaient à chaque visite, mais mon JESUS était là, il me fortifiait par sa parole et me donnait la paix. A chaque fois, mon mari et moi  nous imposons nos mains sur mon ventre en priant « Seigneur tu nous a béni à travers cet enfant et tu dis dans ta parole que tes bénédictions ne se poursuivent d’aucun chagrin ». Entre temps Dieu nous avait donné le prénom de ZOE  (qui veut dire la vie de Dieu) pour notre enfant et on priait « Nous déclarons que notre enfant à la vie de Dieu et Père, dans la vie de Dieu c’est la sainteté, il n’y a point de maladie, de malformation d’handicap, rien de mauvais au nom de JESUS »

Sans JESUS et sa Parole, je crois qu’on aurait cédé aux médecins. Ce qui est merveilleux, c’est que pendant mes visites le SAINT ESPRIT me donnait l’occasion de parler de l’évangile, jusqu’à en faire pleurer un qui avait été touché par la puissance de la Parole.

Un jour, je leur ai dis «  Si mon bébé est mongolien ou malformé, c’est que mon Dieu est faux, je vous lance ce défi, vous allez voir »

Et bien aujourd‘hui, satan, ses démons, ainsi que les médecins ont été confondu

                                                                                                                                                                                       

Béni soit le no du Très Haut. GLOIRE  a Lui seul.

Peu importe ce que nous traversons comme épreuve, ce que les hommes peuvent nous dire face à une situation ou un problème dans notre vie, le plus important c’est de chercher   ce que dit le Seigneur dans sa Parole, ses promesses pour ses enfants car c’est LUI QUI A TOUJOURS LE DERNIER MOT. ALLELUIA !!!!!!!

17:46 Écrit par Gloire dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.